La seconde main 

L'industrie de la mode figure dans le top 5 des industries les plus polluantes au monde. Le secteur génère à lui seul 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an ! Entre la production, l’utilisation d’eau, la création chimique, le transport (et on ne parle même pas de l’impact social désastreux dû à l’exploitation des pays en voie de développement) … La mode figure parmi les plus mauvais élèves du modèle industriel actuel.

La seconde main pour répondre à l'urgence ? 

De nombreuses initiatives et alternatives, en termes de production, voient actuellement le jour afin de proposer un modèle alternatif et plus en adéquation avec notre siècle. Malheureusement ces nouveaux modèles bien qu’innovants et allant dans le bon sens ne sont pas accessibles à tous… Ces trente dernières années nous avons complètement perdu la valeur des choses et acheter un vêtement 8 € nous paraît à présent être le prix juste, hors, la production d’un vêtement en France ou dans un pays de l’Union européenne s’avère 5 à 10 fois plus chère que dans les pays en développement, et donc les prix de la mode éthique s’envolent et deviennent inaccessible pour une génération convaincue que changer notre mode de consommation est impératif. 

 

Les vêtements de seconde main qui s’avèrent être la solution pour s’habiller mode tout en restant en ligne avec ses convictions ! 

Chaque année des quantités astronomiques de vêtements sont jetés et détruits, nous partons donc aux quatre coins de la France afin de sélectionner pour vous des pépites qui pourront être réintroduites en circulation et par conséquent, limiter la production.

Où trouvons-nous toutes ces pépites !

Les associations, 

 

Depuis un an, nous avons lié des partenariats de confiance avec de nombreuses associations. Celle-ci nous donne accès aux vêtements collectés dans lesquels nous faisons pour vous une sélection pointue afin de vous proposer des pépites en adéquation avec la mode actuelle. Cette démarche nous permet de pousser une démarche sociale autant qu’écologique. Les fonds perçus par les associations sont utilisés pour faire vivre l’asso et créer de l’emploi d’insertion. 

 

Les grossistes

Pour certaines pièces, nous travaillons avec des spécialistes de la fripe présents depuis des décennies sur le secteur. Certaines pièces sont importées et d'autres issues de collectes associatives.

Faire progresser le mouvement

Lorsque que nous avons lancé Compil nous avons souhaité comprendre qu’est-ce qui bloque encore certains irréductibles à passer le cap de la seconde main. Nous avons donc réalisé une étude ainsi qu’un questionnaire afin de mieux comprendre les freins qui empêchaient monsieur et madame tout le monde de passer à la seconde main. Il en est ressortie trois points principaux : les vêtements sont sales et de mauvaise qualité, ça sent mauvais, et l'accueil laisse très souvent à désirer…  

 

Alors pour répondre à ces problématiques et faire avancer le mouvement nous avons mis en place un process afin de laver et traiter tous les vêtements. A leur arrivée dans notre entrepôt, les vêtements sont : 

 

  • Triés par catégorie 

  • Lavés 

  • Acheminés vers la boutique où ils seront ensuite tous steamer.

 

Nous mettons également un point d’honneur à vous accueillir dans la boutique ! Sourire et bienveillance sont les maîtres-mots et font partie intégrante de notre démarche. Nous sommes commerçants et vous passez nous voir pour vivre un moment agréable !

Des prix justes

Chez Compil le fonctionnement des prix est fait par couleur avec les cartes du jeu Uno, de cette manière tout est clair et lisible lorsque vous passez nous voir en boutique. 

 

Nous mettons toute notre énergie afin de pouvoir vous proposer les meilleurs prix possibles

Chez Compil les vêtements sont chinés main dans la France entière et chaque pièce est lavée et préparée avec soin, ce qui nous différencie fondamentalement d’un magasin associatif ou d'une friperie traditionnelle

 

Pour évaluer le prix d’un vêtement nous prenons donc en considération plusieurs points : 

  • La marque et la rareté de la pièce

  • L’état

  • Le prix que nous l’avons payé

  • Le traitement

 

Grâce à cette démarche nous pouvons vous proposer les pièces les plus qualitatives possible, et au prix juste.